Qu’est-ce que le taux vibratoire ?

Selon Albert Einstein, « ce que nous avons appelé la matière est en réalité une énergie dont la vibration a ainsi été réduite à être perceptible par nos sens ». Fort de ce constat, le célèbre physicien va plus loin en expliquant que « tous les êtres de matière vibrent à des niveaux particuliers ».

Ainsi, il convient de définir le taux vibratoire comme une intensité énergétique, puisque partant du principe que dans l’univers, Tout n’est que vibration, alors Tout n’est qu’énergie.

Ce que nous pouvons donc en tirer, c’est que l’Homme, au même titre que tout être vivant, est une entité vibratoire qui évolue lui-même dans un espace constitué de vibrations.

L’Ascension de la conscience

Le taux vibratoire est une mesure, qui évolue en fonction de son niveau de conscience. En d’autres termes, cela signifie que le taux vibratoire d’une personne dépend directement de son degré d’évolution spirituelle, à l’instant où celui-ci est mesuré.

Aussi, on observe actuellement un événement nommé l’Ascension, qui, non sans rappeler un fait biblique, correspond en réalité au fait que l’humanité dans sa globalité parvienne à un certain niveau de conscience.

En effet, comme le suggérait précédemment la citation d’Albert Einstein, la science ayant grandement évoluée, l’humanité tend aujourd’hui vers une meilleure compréhension de son environnement, notant ainsi les liens d’interconnexion entre tout ce qui existe. Un sentiment d’unité en émerge alors.

Si presque tous, scientifiques, religieux ou parfois même les deux, se tournent vers un même constat : celui que l’être humain est autre qu’un simple corps matériel et biologique, doté pour certains d’une âme. Il est avant tout une entité spirituelle, incarnée dans une entité physique.

Ceci pourrait vous intéresser…

Comment mesurer son propre taux vibratoire ?

Il est notamment possible de mesurer son taux vibratoire au travers de la radiesthésie, science appelée à capter ces ondes vibratoires. Ainsi, à l’aide d’un pendule placé au centre d’un cadran de Bovis, du nom du chercheur Antoine Bovis, on peut déterminer via le mouvement oscillatoire du pendule à quelle fréquence notre taux vibratoire se positionne.

Gradué jusqu’à 18 000 UB (unités Bovis), le cadran indique une valeur moyenne de 6 500 UB pour les organismes vivants. Au-dessous, le résultat est considéré comme négatif et signifie d’une maladie, psychique ou physique. Selon le chercheur, un être humain moyen doit se placer entre 8 000 et 10 000 UB.

Femme joyeuse avec un taux vibratoire élevé

Pourquoi est-il important d’augmenter son taux vibratoire ?

Puisque nous tous, conscients ou non, à travers notre « corps subtil » sommes en connexion permanente avec les énergies qui nous entourent, il devient alors primordial de prendre soin de soi, de toutes les manières que cela suppose. Se tourner vers une vie harmonieuse permet ainsi d’augmenter son propre taux vibratoire.

Ainsi, de la nécessité d’équilibrer ses divers « corps » : physique, émotionnel, mental et spirituel, il faut alors tâcher de « s’ancrer », c’est-à-dire de se placer comme part entière de la vie sur terre, cela en toute sérénité.

L’évolution de son taux vibratoire amène à nombre de bénéfices, sur tous les plans :

  • La santé, que ce soit d’un point de vue physique, psychique ou émotionnel
  • Avoir une meilleure synchronicité avec ce qui nous entoure au quotidien
  • Formuler plus facilement ses propres désirs et besoins, et non ceux que l’on nous induit (publicité, marketing)
  • Favoriser ainsi la loi de l’attraction
  • Accroitre son intuition et sa guidance intérieure
  • Vivre des expériences spirituelles variées, notamment lors de communications avec la dimension non physique

Comment augmenter son taux vibratoire ?

S’il n’est qu’une seule chose, des plus fondamentales, à retenir, c’est d’apporter plus de conscience au travers de chacun de ses choix, actes ou même besoins du moment présent.

Il convient alors de ne pas focaliser sur le passé, ni même le futur, l’anxiété et le stress en découlant ne conduisant en outre qu’à une baisse significative de son énergie.

Par ailleurs, comme le signifie très exactement la Loi de Pareto, vouloir tout changer de manière brutale et rapide peut amener à une perte de motivation. Gardez à l’esprit lors du reste de la lecture que seuls 20% de changements peuvent conduire à observer du changement dans les 80% restants.

Se libérer de l’inconscient

Pour cela, il est nécessaire de sortir d’un état de conditionnement dans lequel nous sommes tous conduits depuis notre enfance, celui de l’inconscient.

On estime que plus de 95 % de nos actions quotidiennes sont la résultante de son influence, d’une logique propre à notre subconscient et qui nous échappe.

Ainsi, nos humeurs ou états émotionnels sont dictés par des schémas récurrents qui, lorsqu’ils sont négatifs, ont tendance à produire des cycles malicieux desquels il est difficile de sortir, alors que nous pensons naturellement faire les bons choix pour ne pas les répéter.

Peurs, craintes, doutes et colères sont donc autant de choses desquelles s’absoudre est nécessaire pour augmenter son taux vibratoire.

Pour atteindre cet état de pleine conscience, il existe notamment 4 exercices, accessibles à tous et qui constituent une arme du quotidien contre toute forme d’anxiété et de stress :

Se concentrer sur sa respiration

Lorsque vous disposez de 10 minutes environ et que vous pouvez vous retrouver dans un endroit tranquille et vous y asseoir de manière confortable, essayez de porter toute votre attention sur votre respiration.

Détaillez chacune des perceptions que vous ressentez, de l’air qui s’infiltre par le bout de votre nez lorsque vous inspirez et entre dans votre corps jusqu’à la dilatation de vos poumons alors qu’ils se remplissent d’air. Quand vous expirez, sentez leur contraction, l’air qui s’évacue.

Continuez ainsi jusqu’à la fin des 10 minutes. Si, les premières fois, vous constatez que vous éprouvez des difficultés à vous concentrer sur votre respiration plutôt que sur vos pensées, vous êtes sur la bonne voie !

Dès lors, forcez-vous à revenir sur le mouvement de l’air qui entre et sort de votre corps. Avec le temps, vous remarquerez que vous parvenez à maintenir votre attention sur ce que vous désirez, et non sur les pensées annexes et émotions qui surgissent naturellement.

Taux vibratoire élevé

Examiner, sans jugement, ses pensées

Dans les mêmes conditions que l’exercice précédent, il est cette fois nécessaire de laisser surgir au gré du hasard toute pensée ou émotion. Alors, à l’instar d’un arbitre exceptionnellement impartial, le but de l’exercice est de se forcer à en sortir.

Une fois celles-ci constatées, notamment lorsqu’elles sont négatives ou relèvent d’un sentiment de stress, il devient possible de se placer comme un simple observateur externe ne souhaitant pas s’y joindre, voire s’y perdre.

Ainsi, à force de cette gymnastique intérieure, on est à même de contrôler son esprit.

Réfléchir, postérieurement, à ses émotions

Au même titre que les pensées, les émotions surviennent inconsciemment, ce via de multiples causes. Aussi, s’il est difficile, voire impossible, de les contrôler pleinement, les nommer pour plus facilement les identifie est une première étape.

Une fois celles-ci distinguées les unes des autres, leur résolution lorsqu’elles sont négatives devient bien plus aisée.

Prendre conscience de chacune de ses perceptions

Le dernier exercice à inclure dans une routine quotidienne menant à une pleine conscience est de tenter de la pratiquer, au quotidien, dans chacun de vos actes, aussi routiniers soient-ils.

Toute occasion, d’un simple déjeuner à une promenade en forêt, jusqu’à l’habituel trajet pour se rendre au travail, est une situation idéale dans laquelle prendre conscience du moment présent, et donc de chacune des perceptions de l’instant, mène à une expérience authentique du réel.

S’harmoniser avec ses propres aspirations et besoins

Le cœur est un élément vital pour notre corps physique. Or, sur le plan spirituel, son rôle n’en est pas moindre : toute énergie de joie, de compassion ou encore d’amour va contribuer à créer un Alignement, qui lui-même va tendre à une augmentation de votre taux vibratoire.

Pour rendre cet Alignement possible, il existe quelques pratiques, qui au même titre que les exercices précédents vont vous favoriser un état positif :

Ne pas négliger ses besoins fondamentaux

  • La respiration, certes essentielle, reste cependant à travailler de sorte à en tirer le maximum de bénéfices.
  • Une bonne hydratation, comme une alimentation raisonnée, conduit à un meilleur état physiologique, aux conséquences non moindres sur les autres états.
  • Un sommeil réparateur, qui, directement lié aux points précédents, permet une bonne récupération.

Activer volontairement ses pensées positives

Certaines pratiques, comme la méditation, le yoga et tout simplement le sport poussent votre inconscient à se tourner vers le positif, notamment par la sécrétion d’hormones telles que la dopamine.

Écouter des musiques, basées sur des taux de fréquences spécifiques, comme celles du solfège sacré ou encore celle de Schumann au taux de résonance de 7,83 Hz, aident à se synchroniser aux vibrations externes à notre être.

Dans la même veine, les musiques subliminales favorisant les modes de pensées positives ou la confiance en soi sont des outils sur lesquels se reposer lors d’autres activités, augmentant votre taux vibratoire pour un meilleur Alignement.

Puiser dans la culture

Se baigner dans des univers inspirants et réconfortants, par le biais d’un livre ou même d’un film, sont autant de manières de se plonger dans une énergie positive. Le rire et la joie sont des portes vers le bien-être desquelles se priver est néfaste.

Observer une œuvre d’art, comme l’on observe ses propres pensées, est un entrainement menant à la même neutralité nécessaire au bon contrôle de son esprit, ce, en outre, au profit d’une certaine légèreté.

Libérer sa créativité

Chacun, lorsqu’il est enfant, se reconnait dans des activités menant à une expression de son être. Que ce soit à travers le chant, l’écriture ou encore le dessin, nous possédons tous des capacités, innées, qu’il est important d’identifier afin de faire ressurgir son « enfant intérieur ».

Pour cela, le principal est avant tout de se libérer de l’autocensure. On aime parfois certaines choses qu’il est difficile d’avouer, ne serait-ce que la pratique de la danse chez certains. Se libérer de ces barrières mentales peut vous permettre d’avancer vers d’autres choses.

D’autres exercices, très simples et corolaires à une stimulation de l’imagination, peuvent ouvrir votre conscience à de nouvelles voies, qu’il suffit alors d’emprunter pour se redécouvrir. Imaginer des fins alternatives à vos œuvres préférées est un exemple.

Homme heureux avec un taux vibratoire élevé sur une falaise

Pour conclure, cette liste, non exhaustive, des outils pour augmenter son taux vibratoire ne devient pertinente qu’à la seule condition d’être conscient d’un processus fondamental : la gratitude. Le simple fait de dire merci, d’être reconnaissant pour ce que la vie nous apporte, est la clé vers le bien-être, bien-être atteignable et optimisable par la conscience et le renforcement de son propre taux vibratoire. N’hésitez pas à nous partager en commentaires vos propres expériences et, le cas échant, les pratiques et exercices qui vous aident à améliorer votre taux vibratoire.

Panier
error: Le contenu est protégé !!