non dualité

Comprendre le fonctionnement du monde et celui de l’être relève d’un casse-tête éternel. Depuis de nombreux siècles, plusieurs chercheurs ont tenté d’apporter une réponse à la problématique existentielle du monde. Certains s’accordent sur des approches plus ou moins valables, mais remises en cause par d’autres. L’une des approches majeures retenues par de nombreux philosophes et prônées par certaines religions est la non dualité. Pour ces derniers, le principe de la non dualité résume assez l’existence et le fonctionnement du monde et des éléments. Vous désirez en savoir plus sur la non dualité, ses fondements et ses effets ? Cet article vous renseigne davantage.

Qu’est-ce que la non dualité ?

Apporter une explication exacte à la notion de la non dualité relèverait peut-être d’une utopie. En effet, c’est un concept qui se vit, plus qu’elle ne se définit. Toutefois, elle pourrait être définie comme une unité fondamentale qui entraînerait une certaine diversité et qui prône la multiplicité des formes.

Elle tente de remettre en cause le principe de la dualité dans un cadre très abstrait. On distingue plusieurs courants qui tentent tant bien que mal de donner une explication exhaustive à la non dualité.

La non dualité selon la religion

Du côté religieux ou spirituel, la non dualité se traduit par la capacité des êtres à se réaliser dans leur vraie nature. Elle exprime le fait que ces derniers soient en étroite communion avec tout ce qu’il y a autour d’eux. C’est de son enseignement que sont nés l’hindouisme, le bouddhisme, et le taoïsme.

Les hindouistes traduisent la non dualité comme étant un état où toutes les distinctions existantes entre sujet et objet sont absentes. Pour ces derniers, tout est une seule et même réalité. L’être serait ignorant de sa vraie nature et serait prisonnier des illusions du monde. Il subira donc des réincarnations successives et n’échappera point à son karma. Du côté des bouddhistes, il existe quatre traditions non dualistes :

  • Le zen ;
  • Le dzogchen ;
  • Le mahamudra ;
  • Le madhyamika.

Chacune de ces traditions aborde les notions de « non-effort », « non-moi », « non-méditation », etc. Elles rejettent complètement tout effet de dualité et se réfèrent plus à la transcendance de l’être. Le taoïsme met quant à elle l’accent sur le Ying et le Yang. L’alternance régulière entre ces deux principes exprimerait ce qu’ils appellent le Dao, ou le T’ai Chi. Le Dao est à la fois unité et multiplicité. Il traduit très explicitement ce que pensent les taoïstes de la non dualité.

Ceci pourrait vous intéresser…

L’approche philosophique de la non dualité

Plusieurs philosophes, en majorité présocratique, se sont penchés sur cette question. On compte également certains stoïciens et néoplatoniciens. La plupart d’entre eux ont des opinions divergentes sur l’essence de la non dualité.

Toutefois, ils s’accordent sur la mise en avant de l’expérience intime de l’unité entre le sujet et l’objet. Spinoza ira plus loin en évoquant le rôle de la raison. Selon lui, la raison traduit clairement le fait qu’il n’existe qu’une seule substance. Cette dernière se manifeste à travers la matière et la pensée, qui s’unissent pour concevoir la réalité.

La non dualité et l’expression de soi

La non dualité ne se résume pas à un concept spirituel ou une connaissance plus élevée que toutes les autres. Elle représente la vérité de l’expérience vécue chaque instant, l’éveil, parfois de manière inconsciente. Au départ, les vieilles habitudes d’identification au corps et au mental s’érigeaient en barrière au développement personnel de soi. On ressentait un sentiment de limitation de la conscience au corps.

Cependant, en observant de manière approfondie la réalité, on se rend compte que les limites révèlent leur nature illusoire et s’effacent de l’expérience de l’être. Ainsi, de manière progressive, le sentiment d’être prend forme et révèle la vérité de l’essence de l’être : un espace libre et subtil, sans contour, sans limites, et doté d’une créativité infinie.

Cette expérience révèle aussi la portée de l’Amour universel, de l’Amour de Dieu. La non dualité incarne une modulation de la conscience qui n’appartient à aucun être. Cette conscience n’a ni de commencement ni de fin. Elle est en effet, la source de la création. Dans le même temps, cette conscience reste égale à elle-même et demeure pure.

Cette compréhension de la non dualité exprime une remise en cause permanente de l’ego. Elle offre la possibilité aux individus, de mieux se connaître, afin de pouvoir mieux s’exprimer. Elle leur permet de mieux dimensionner leur égo et d’agir plus sainement. En d’autres termes, elle module l’être pour en faire un élément constructeur, et non, destructeur.

Le rôle du corps et de l’esprit

Le corps et l’esprit résument de manière intrinsèque le concept de la non dualité. Ceci est exprimé de manière plus approfondie à travers plusieurs courants de pensée.

L’approche bouddhiste

Ce produit pourrait vous intéresser

18,00 

Disponibilité : 2 en stock (peut être commandé)

un moine bouddhiste en tenue orange et crane rasé est assis en méditation sur des rochers. devant lui, des montagnes imposantes le surplombent.
Moine bouddhiste en pleine méditation

Le bouddhisme met plus en avant le principe de la non dualité du corps et de l’esprit. En effet, il considère la vie comme une unité du physique et du spirituel. Ainsi, toutes les choses, visibles ou invisibles, matérielles ou spirituelles, sont définies comme des manifestations de la même loi universelle. C’est ainsi dans la tradition de Nichiren connue sous le nom de « Myoho Renge Kyo ».

Par ailleurs, les aspects physiques et spirituels de la vie d’un individu sont totalement indissociables. Ils ont une égale importance et sont, par-dessus tout, complémentaires. Ce principe se définit dans l’expression japonaise « Shiki Shin funi ». Pour être plus explicite, « Shiki » désigne tous les phénomènes concrets, soit physiques et matériels.

Ces phénomènes prennent également en compte la matière, autrement dit, le corps humain. « Shin » désigne quant à lui, tous les phénomènes spirituels et invisibles, tels que la raison, l’émotion et la volonté. Pour finir, « funi » signifie littéralement « non deux ».

On y retrouve clairement la présence du concept de non-dualité.
Un autre aspect de la non dualité du corps et de l’esprit est exprimé dans le courant bouddhiste. Il s’agit de l’union harmonieuse des « cinq composants ». On distingue notamment :

  • Les aspects physiques de la vie et ceux des sens ;
  • La perception, comprenant les impressions reçues par l’intermédiaire des sens ;
  • La conception permettant de créer des idées à partir de ce qui est ressenti ;
  • La volition, volonté agissante sur la conception ;
  • La conscience qui est une fonction de discernement assurant le fonctionnement des autres composants.


La vie constitue la force ou l’énergie qui aide ces cinq composants à fonctionner les uns grâce aux autres, comme un ensemble harmonieux et intégré.

L’approche occidentale : l’Advaïta

Cette approche de la non dualité entre le corps et l’esprit reflète l’origine de toutes les souffrances psychologiques de l’être humain et de bien des problèmes socio-économiques et écologiques à l’échelle planétaire. En effet, elle met en avant les limites du corps et de l’esprit, pris de façon individuelle.

Le corps est une entité vulnérable qui peut tomber malade ou fonctionner moins bien. L’esprit ne peut se manifester seul. Il est vide et inutile. Le corps peut aussi disparaître à tout moment, quitte à tout faire pour le protéger. Et pour cela, on a besoin de la connaissance, qui est esprit.

Cet exemple met en avant la complémentarité qui se manifeste entre le corps et l’esprit. Étant séparés, ils sont tout de suite incomplets. Il faut donc les maintenir ensemble pour vivre convenablement.

Les limites connues de la non dualité

une femme d'âge mûre est assise en tailleur sur un rocher plat. elle a les yeux fermés et ses mains posées sur ses genoux. derrière elle, le ciel est bleu parsemé de nuages et on devine le sommet d'arbres verts.
Méditation dans la nature

La non-dualité constitue une quête de vérité et de profondeur chez les êtres qui souhaitent se reconnecter à leur essence. Aussi noble qu’elle puisse paraître, ces voies quant à elles, ne sont pas sans danger.
En effet, beaucoup de personnes y investissant leur temps et leurs ressources, dans le but de retrouver leur équilibre.

Par contre, ces personnes ne sont pas suffisamment informées des méthodes auxquelles il faut recourir dans leur quête. Elles vont alors perdre leurs repères aussitôt, et se « déconnecter » du monde réel, de leur famille, et de leur travail. De ce fait, elles risquent de se laisser progressivement déporter dans une impasse existentielle dans laquelle elles perdront le sens des réalités.

Au nom d’un idéal de transcendance, elles n’auront malheureusement réussi qu’à affaiblir un peu plus leur personnalité.
Ceci contribuera à créer en eux, un puissant déséquilibre. La dualité, ainsi que la souffrance de laquelle elles cherchaient pourtant à se défaire, se renforcera davantage. C’est là, tout le paradoxe de la démarche : en voulant se tourner vers la non dualité à travers la spiritualité et pour plus de liberté, beaucoup se bercent d’illusions et s’emprisonnent inconsciemment.

La non dualité : en résumé

La non dualité invite les hommes à réaliser leur nature, la nature de notre esprit, ce qu’ils sont foncièrement. Cette nature est sans limite ni frontière, sans nom ni forme. Elle se manifeste à travers la présence inqualifiable qui constitue leur être. Ainsi, la non dualité prône le fait qu’il n’y a jamais eu deux éléments dans l’univers, et que l’unité implique l’union d’au moins deux éléments.

Autrement dit, en non dualité, il n’y a aucune séparation, aucune frontière, aucune limite, aucune détermination, aucun « individu », aucun objet. Toutefois, la non dualité peut comporter certaines limites. Il convient de savoir faire la part des choses, pour mieux vivre cette expérience.

Panier
Notre équipe de voyants et médiums consultent au même numéro :  0890 100 160.  Premium : 0189 200 100  . Infos au standard :  0170955495
Nous rejoindre
(plages horaires, semaines, week-ens, ...)
(tarots, oracle, aucun...)
Cliquez ou déplacez un fichier dans cette zone pour le téléverser.